Il est essentiel que chaque pratiquant puisse rencontrer le Dharma (l'enseignement de Bouddha) dans un environnement respectueux, sûr et bienveillant. Or, nous sommes conscients que, dans le contexte spirituel, des formes de comportements inappropriés et d'abus peuvent se produire.  De tels comportements peuvent revêtir différentes formes : économiques, physiques, psychiques, sexuelles, institutionnelles ou structurelles. 
 
heart care 1040227 640 
 
Ensemble avec ses associations membres, l'Union Bouddhique Belge a établi une Charte éthique et déontologique pour soutenir la politique de prévention au sein des associations. Chaque personne exerçant une responsabilité au sein des associations membres de l'Union Bouddhique Belge est tenue de veiller au respect par tous de la cette charte. Celle-ci est basée sur l'exigence d'éviter toute souffrance et de promouvoir le souci du bien-être d'autrui.
 
Le 16 novembre 2019, l'Union Bouddhique Belge a organisé pour la deuxième fois une formation concernant la problématique de comportements inappropriés et d'abus sexuels. Le but était de donner un bagage supplémentaire aux associations pour la politique de prévention et réparatrice dans ce domaine. Cette formation, dirigée aux personnes de confiance, enseignants et administrateurs des associations, a été donné par Sensoa, un centre d'expertise dans ce domaine.
 
Marie nous a partagé ses impressions de la journée : 
 
"En tant que professionnel de santé retraitée je suis heureuse que les choses bougent. Je suis reconnaissant que l'Union Bouddhique Belge a établi une politique claire dans ce domaine pour assurer un suivi correct dans le cas d'un signalement et pour aider les personnes concernées. Il est important que les victimes puissent parler, s'exprimer, être entendues avec bienveillance et être reconnues en tant que victimes. Sans action réparatrice et/ou punitive, la victime reste frustrée et éprouve donc des difficultés à passer à autre chose.
 
Je tiens à vous remercier pour cette formation productive et riche en réflexions. Les analyses de cas pour qualifier la gravité des faits était très instructive. Je suis ressortie éclairée sur la démarche a suivre en cas de plaintes ou suspicions de conduites inadéquates et comment les gérer. Je prends conscience  de l'énormité  du projet et du travail fourni.
 
Très heureuse  de cette  avancée dans la défense aux victimes. Au nom des personnes violentées, merci, merci ! "
 
Lejeune Marie, infirmière retraitée